FANDOM


Héritier relativement jeune d'une modeste mais prestigieuse famille de la noblesse résistante de la fin de l'Empire azsharien, Ajaxandriel est le premier représentant d'une ligue d'elfes thalassiens en quête d'une nouvelle voie pour son peuple, un peuple déchiré, qu'il juge compromis par des puissances étrangères.

Il est souvent considéré officieusement comme la première figure de la Ligue des séparatistes du fait de son investissement personnel dans la cause.

Son regard reste résolument tourné vers la nation bien-née, sans jamais être aveugle aux phénomènes touchant Azeroth.

N.B. : Bien qu'orthographié dans la tradition kaldorei classique, son prénom se prononce "Azha-shan'driel" en Thalassien moderne. Cela dit, cette subtilité n'est généralement pas appliquée en Commun.

Description physique

Nulle trace de cicatrice, tatouage, piercing ou autre signe "distinctif".

Yeux couverts par une mèche blonde. Avec du vent, ou quand il incante, ils se révèlent nettement plus bleutés que la moyenne sin'dorei, comme s'il avait échappé au gros de la contamination.

Se meut dans une puissante aura magique de givre-vent, semblable à un petit nuage.

Personnalité

Ses attitudes sont celles de la "jeunesse dorée" thalassienne, perceptible comme capricieuse et vaine.  

Un air insouciant et narquois, voire immature ou naïf, se dégage de son éternel sourire en coin. Il est souvent dans la lune, passant pour un idéaliste, mais même ses adversaires politiques lui reconnaissent une certaine clairvoyance. 

Au-delà de ces a-priori, on lui prête de surprenants talents de diplomate, d'où il tirerait une influence encore difficile à mesurer. 

Histoire

La jeunesse, ou le temps des hauts-elfes

Il fut baptisé au Puits de Soleil à sa naissance et promis à perpétuer le nom de Givreciel, héritier de la dynastie bien-née du Prince Azjaxar.

Surprotégé par sa famille, il fut embarqué précipitamment sur un navire à destination des royaumes du sud quand le Fléau attaqua Quel'Thalas. Il vivait paisiblement une vie d'étudiant mage à Hurlevent durant la Troisième Guerre, quoique renfermé sur lui-même. Lors de cette période, il développa pour les humains des sentiments mêlés de mépris et d'une forme de reconnaissance. Il échappa ainsi à la chute de Lune-d'Argent et ses conséquences les plus tragiques.

Le retour au Haut-Royaume

Il resta un temps parmi les haut-elfes expatriés, mais il finit par accepter de rentrer en Quel'Thalas lors de la Guerre du Nexus, et de prendre place dans la nouvelle nation sin'dorei tant bien que mal. Son caractère insouciant, et sa grande discrétion à l'époque, l'y auront beaucoup aidé.

Alors que le Cataclysme prenait Azeroth au dépourvu, il menait une vie hors du besoin à Lune-d'Argent et entretenait une liaison avec une jeune prêtresse d'ombre sin'dorei qui lui laissa, à son grand regret, une trace verte de magie gangrenée dans le regard.

Le redressement

Sans notoriété, si ce n'est par le nom que représentait sa Maison, il suscita néanmoins l'intérêt d'Ouragan-bleu. Ce prophète troll haut en couleur vint le rencontrer, dans sa quête de ralliements pour sa vision d'une nouvelle puissance indépendante qui émergerait dans les marges de l'Alliance et de la Horde : la Ligue naturaliste.

Ancien élève de Tae'thelan Guette-le-sang, mais n'ayant jamais intégré Le Reliquaire, Ajaxandriel fut également approché par le Cartel Gentepression pour diriger des recherches archéologiques et subrepticement incarner et diffuser le projet séparatiste parmi les Thalassiens.

Son père Ajaxandraeon, dont il ignorait le destin jusqu'alors, revint suite au Cataclysme sous la forme d'un mort-vivant. Celui-ci le poussa vers un certain sens du patrimoine et l'encouragea à assumer l'espoir de voir renaître la culture quel'dorei. Acceptant ce destin, il mit néanmoins tout en oeuvre pour ne pas dépendre de ce père ni de ses âmes damnées.

Il oeuvre depuis pour faire du Refuge Givreciel, ancienne résidence secondaire familiale enclavée dans les mythiques Cimes de Nor'falor, le nouvel eden des hauts-elfes qui cherchent une alternative à Dalaran et à l'Alliance.

Il est appuyé dans sa tâche par les Elfes de sang Givresoleil et d'autres maisons sin'dorei liguées aux Séparatistes, dans une coalition baptisée Ligue Givreciel.

La promesse d'apogée

Les recherches menées sur la "Draenor retrouvée", concernant les civilisations arakkoa et apogide, leur ont permis de maîtriser de nouvelles invocations d'oiseaux solaires.

Ses fouilles personnelles au Berceau-de-l'Hiver lui auront quant à elles révélé certains secrets de ses glorieux ancêtres de Zin-Falor.

Citations

« Mais vous voyez, le drame de ma vie c'est que mes paroles sont toutes si exceptionnelles, que même les plus brillantes finissent par passer inaperçues. Tenez, celle-ci par exemple ! Vous devriez la noter, vite, sinon on l'oubliera elle aussi. »

  • Plaisantant lors d'un dîner mondain, sur la mégalomanie que certains lui prêtent.

Tenue

Sa tenue habituelle est blanche et comporte une cape couvrante en fourrure d'hermine azurée, ornée d'effigies d'ailes de cygne.

Galerie

Ajaxandriel givre

Livrée d'expédition glaciaire givreciel, arborant le blanc azuré traditionnel

Ajaxandriel solaire

Tenue d'héliomancien givreciel, avec l'épée Quel'Falor en phase arcanique, et l'Astrolabe de Givresoleil

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard