FANDOM


Confrérie érédar traditionnelle, fortement teintée de mysticisme, intégrée au cours de son histoire à toutes les castes de la société draeneï.

Farouchement pacifiste à l'origine, cet ordre fut associé au règne d'Illidan en Outreterre, puis sombra dans une certaine amertume.

Le retour d'Illidan aux Îles Brisées lui offre l'espérance de l'accomplissement final de sa prophétie.

Histoire

Avant l'arrivée en Draenor

Sur le monde d'Argus, le refus de certains Erédar d'accepter le don du Titan noir Sargeras conduisit à leur persécution par ceux ayant reçu la magie gangrenée : Kil'Jaeden, Archimonde et leurs partisans Man'ari. Les réfractaires en plein désarroi se mirent en quête de solutions. Des sages et des érudits étudièrent les innombrables probabilités des visions ou menèrent de savants calculs.

C'est ainsi que les premiers Alladaraï se manifestèrent : ayant cru anticiper la venue d'un sauveur, "Alladar", dont le sacrifice réconcilierait les frères déchirés et rétablirait l'équilibre entre les arcanes et le chaos, il créèrent une communauté prête à accorder le pardon à leurs semblables dévoyés par le feu de la Légion ardente.

Les exactions se faisant toujours plus brutales, la plupart décidèrent de suivre le sage Velen, qui pour sa part avait reçu la prophétie de K'ure, lui apprenant à utiliser le Cristal d'Ata'mal pour sauver les siens.

La foule des fugitifs ne furent ainsi sauvés que par l'intervention miraculeuse des Naaru, entités cosmiques bienveillantes, cristallines et lumineuses, qui les emmenèrent sur des mondes temporairement plus sûrs. Ils prirent le nom d'Exilés, "Draeneï".

Le vaisseau dimensionnel naaru Genedar permit ainsi aux draeneï de fuir de monde d'accueil en monde d’accueil, avant que les Man'ari et la Légion ne les retrouvent. Les Alladaraï perpétuèrent leur confrérie, leur savoir et leurs croyances. Leur philosophie résolument pacifiste les amenaient à se tenir en retrait, et à appuyer la fuite perpétuelle voulue par Velen, dans l'attente du "Sauveur".

Durant l'Ascension de la Horde

Installés depuis quelques siècles sur le monde de Draenor, peuplé d'ogres, d'orcs, d'arakkoas, de botanis et autres sabrons, les draeneï furent presque exterminés par la première Horde des orcs, dressée par les manipulations de la Légion.

Les miasmes utilisés pendant la guerre par les orcs firent dégénérer beaucoup d'entre eux, qui devinrent les Roués et les Perdus. Les Alladaraï furent des rares draeneï intouchés à accueillir, abriter et soigner ces victimes difformes.

La Horde refoulée d'Azeroth, les troupes azérothiennes contre-attaquant, la déchirure du monde par le Néant distordu changea les restes de Draenor en ce qui deviendrait l'Outreterre.

Commençait une période de dénuement et de survie, sur des terres rendues hostiles par les orcs et les démons.

On date de cette période les premiers contacts entre Tahajmul d'Argus, première maga des Alladaraï, et le jeune sorcier humain Arthémidore de Corbeaulieu en Azeroth.

Durant la Conquête de l'Outreterre

L'arrivée d'Illidan Hurlorage, ses chasseurs de démons elfes de la nuit, ses alliés nagas et elfes de sang, divisa encore les draeneï.

Les Roués le rejoignirent en masse, au premier rang desquels l'exarque déchu Akama.

Les Intouchés, en particulier l'Aldor dont les supplications avaient su attirer la faveur des naaru Sha'tar, se montrèrent réservés voire hostiles envers ces envahisseurs. Ils pointaient leurs rapports troubles avec la Légion ardente. L'hostilité entre draeneï et elfes de sang tendit encore la situation, bien que les Clairvoyants de Voren'thal le Voyant se désolidarisèrent des plans du prince Kael'thas Haut-soleil, pour prêter allégeance aux naaru.

Les quelques survivants Alladaraï s'opposèrent à la ligne de l'Aldor, d'autant qu'une hypothèse commença à se répandre dans leur rangs : cet "Illidan" était l'Alladar tant attendu. Cette rumeur fut confortée par la présence de quelques anciens frères érédar, s'étant ralliés à Illidan de leur côté.

Tahajmul trancha en faveur des illidari, sans renoncer au pacifisme. Les Alladaraï s'engagèrent donc dans un soutien passif, toujours en retrait.

Durant la Croisade Ardente

Pourchassés par les elfes de sang Solfurie menés par Kael'thas, de nombreux draeneï suivant Velen cherchèrent refuge dans le Donjon de la Tempête, le complexe naaru des Sha'tar. Ils utilisèrent l'Exodar pour fuir à nouveau, ce qui les conduirait sur Azeroth.

La défaite d'Illidan au Temple Noir, au terme des assauts de l'Alliance, des sha'tari et d'éléments de la Horde, plongea les Alladaraï d'Outreterre dans un grand désarroi et une profonde incertitude.

Durant le Cataclysme

Tahajmul quitta finalement sa retraite autarcique d'Outreterre, et entreprit un voyage en Azeroth où les fugitifs de l'Exodar s'étaient engagés auprès de l'Alliance depuis quelques années.

Elle scella avec De Corbeaulieu le projet d'accomplir par leurs propres moyens les desseins d'Illidan-Alladar. Bénéficiant de la complaisance de Velen, qui y aurait vu un rameau supplémentaire pour la future "Armée de la Lumière", ils agglomérèrent des néo-illidari en une force de réaction à la croisade ardente : la Contre-légion.

Durant la Campagne de Draenor

La redécouverte d'une Draenor perdue dans le temps, préservée des affres de l'Outreterre, avec ses habitants d'alors, rendit un certain espoir à Tahajmul. Elle se mit en retrait de la Contre-légion pour réfléchir aux reste de la confrérie.

Durant l'Invasion de la Légion

Contre toute attente, Tahajmul et les derniers Alladaraï parcourant Azeroth découvrent les présages du naaru X'era, alias "le Coeur de la Lumière", qui confirme l'antique prédiction et le rôle de sauveur qui incombe à Illidan Hurlorage.

Tahajmul s'en trouve confortée dans ses convictions et se donne pour mission de retrouver les Alladaraï égarés et désemparés, pour leur porter la bonne nouvelle et redonner sa pleine dimension à leur confrérie.

Territoires

Zones d'influence :

  • Shattrath
  • Outreterre
  • Exodar
  • Vallée d'Ombrelune (Draenor)
  • Talador (Draenor)

Voir aussi

Liens et références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard