FANDOM



Description physique

Cheveux longs et barbiche noirs de jais, nez aquilin, visage émacié.

Se frotte souvent les mains comme pour les réchauffer.

Personnalité

Opportuniste et manipulateur.

Histoire

Quelques vieilles figures de la noblesse déchue d'Alterac pourraient le reconnaître comme un des leurs, un collaborateur de la Horde d'Orgrim dans les heures les plus sombres de la Seconde Guerre. 

En effet son père, le baron Arsenius de Corbeaulieu, un seigneur de la Confrérie de l'Aigle qui avait accordé l'asile aux Loup-de-Givre préfigurant la Horde blanche, avait ensuite lutté contre l'occupation lordaeronnaise. Il finit assassiné par le Syndicat, ce qui précipita la "disparition" de son fils. 

Antiquaire et occultiste, Arthémidore s'intéresse depuis très longtemps à la culture et aux artefacts arakkoa comme d'autres peuples mystérieux. Il semble que ses contacts avec le monde de Draenor remonte jusqu'à la Seconde Guerre, où il côtoyait déjà orcs servant Ner'zhul et trolls des forêts.

Il fréquenta ensuite des éléments de la future Croisade écarlate, suivit de près les publications occultes du frère Maldictus et de l'évêque Nathalie Séline.

Sans qu'on sache précisément comment, il vécut ensuite derrière les murs de Gilnéas, sous l'identité du "Baron Ravenshire", collectionneur de baguettes et d'artefacts maudits, enrichissant ses collections de curiosités locales ou de la plus lointaine Kul Tiras.

Ses péripéties et son enrichissement lors de la chute de Gilnéas en laissent plus d'un songeur. Certains le reconnaîtront comme ayant agi au sein la Rébellion de la Porte en son temps pour mieux la trahir, d'autres comme un conspirateur prêt à livrer Grisetête à Sylvanas, d'autres encore comme celui qui poussa le seigneur Godfrey au suicide. En ces temps troublés, il semblait être dans tous les camps à la fois.

Citations 

« Ils vous mépriseront, bien-entendu, ils vous appelleront les traîtres, mais qui est le plus traître ? celui qui trahit pour rester lui-même, ou celui qui trahit ce en quoi il croit en devenant un pantin ? »

  • Discours d'accueil devant le Conseil séparatiste.

Tenue 

En tenue civile, c'est un exilé de Gilnéas comme un autre au premier abord. Vêtu de noir, il se promène avec une canne ornée de plumes irisées de pourpre et de vert. On lui trouvera vite un air de dandy nobliau.

  • Bure d'Archange de la révolution
  • Effigies du corbeau
  • Soutane du Prêcheur gris
  • Canne de l'antiquaire

Galerie 

Corbeaulieu

Tenue de la Faucheuse

Corbeaulieu Assaut

Tenue du Prêcheur corbeau