FANDOM


Il s'agit d'une enclave côtière excentrée de Quel'Thalas contrôlée par la Ligue Givreciel.

La localisation exacte du Port de Givreflux, comme de l'Archipel de Ban'Aranel avec lequel elle est en liaison maritime, demeure un mystère soigneusement entretenu par la Ligue, de peur de voir sa préservation et son indépendance menacées par les autorités de Lune-d'Argent ou par les puissances étrangères.

La théorie la plus probable la situe sur la côte est du Bois des Chants éternels ou des Terres fantômes, près de l'Empire de Zul'Aman et face à la Mer interdite. D'anciennes cartes thalassiennes, douteuses cependant, suggèrent à l'inverse la côte sud-ouest de Quel'thalas, bien au-delà des terres de Coursevent.

Quoiqu'il en soit, personne n'emprunte plus ces voies maritimes depuis l'invasion du Fléau, et l'avènement de la Ligue n'a fait qu'officialiser l'autarcie de cette mystérieuse région.

Description

Le pourtour de la Baie est encaissé sous des montagnes tombant à pic dans la mer, ou au pied de pentes raides où se développe une végétation rase d'herbes et d'ajoncs.

Les oiseaux de mer apprécient cet environnement et cohabitent en bonne harmonie avec les hauts-elfes, qui ont apporté des espèces plus rares tels les faucons-dragons, licornes, hippogriffes et wyrms de mana.

Les constructions, souvent denses à cause de l'exiguïté du terrain, comprennent des structures portuaires et marchandes, de l'habitat, et bien sûr des espaces de mysticisme et de prestige chers aux elfes.

Les voies de communication sont réduites sur la terre ferme à de simples sentiers et ruelles, hormis les somptueuses plazas des parcs et résidences. La desserte est en partie assurée par des navettes, barques et autres gondoles, qui peuvent circuler d'un ponton à un autre.

Les quais ont la forme d'une avancée, sur une mer maintenue calme dans un certain rayon par hydromancie et souvent enveloppée de brume.

La crique, port naturel historique de Givreflux, est enjambée par une arche colossale et aménagée en quais piétons. Le sanctum maritime, ses jardins et les planétaires collectant le flux tellurique, sont situés à proximité.

Un sentier escarpé chemine en fond de vallée jusqu'à rejoindre la voie d'accès aux Cimes de Nor'falor, le Sentier de Forêt-céleste, dont l'entrée est symbolisée par des portes elfiques.

Les hauteurs sont défendues par des tours solaires. Les limites de l'emprise côtière sont matérialisées par deux puissantes tours, les Colonnes du Levant.

Histoire

Originellement, la Baie n'était occupée que par un débarcadère desservant la résidence de chasse des Cimes de Nor'falor, auquel s'ajouta rapidement quelques cabanes de pêcheurs.

Les échanges avec les seigneurs d'Aubéclat, de la colonie bien-née de Ban'Aranel, contribuèrent à en faire un village à part entière, jusqu'à pouvoir être considéré comme un petit port de commerce.

La maison mineure de Givreflux, au service des Givreciel, s'y développa.

Dénué d'importance stratégique et très éloigné des voies de communication de Quel'Thalas, en plus d'être ceint par le massif montagneux de Nor'falor et ses forêts Amani, ce port fut épargné lors de l'invasion du Fléau. Il échappa de même à toute l'influence nécrotique de la Troisième Guerre.

Les habitants de Givreflux s'assurèrent de cette heureuse situation en renforçant les boucliers magiques et en rendant leurs côtes non navigables dès qu'ils apprirent la tragédie.

Cet état de fait fut encore renforcé après la reconquête de Lune-d'Argent et la réforme sin'dorei. L'avant-dernier seigneur de Givreciel, Ajaxandraeon, exigea la quarantaine envers le reste du Haut-Royaume.

Dès lors, le port de Givreflux comme le reste du Refuge Givreciel vécurent en autarcie, ne communiquant qu'avec Ban'Aranel. Des tours de défense magique, dites des "Colonnes du Levant", furent bâties pour parer à toute invasion maritime.

La désactivation durant quelques années du Puits de Soleil poussa Givreflux à renforcer son propre sanctum maritime, pour la collecte d'énergie tellurique, déjà rendue nécessaire par son éloignement et les besoins magiques de ses habitants.

Après que le nouveau seigneur de Givreciel ait repris en main le Domaine et ses dépendances, formant la Ligue Givreciel au sein de la Ligue des séparatistes, il décida d'une semi-ouverture de cette enclave quel'dorei : des portails magiques pourraient désormais amener les réfugiés hauts-elfes, quelques elfes de sang dont la teinture gangrenée serait contenue magiquement, et quelques émissaires d'autres races membres de la grande Ligue.

L'armement solaire arakkoa ramené de Draenor et expérimenté à la Demeure Givresoleil équipe déformais les défenses de la Baie. Les éventuels navires hostiles qui parviendraient à franchir la mer seraient vaporisés par un rayon de lumière destructeur.

Galerie

Givreflux

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard