FANDOM


(Cette chronologie, issue d'une fan-fiction, n'est pas canon, mais s'appuie sur le canon : les éléments repris du lore officiel pour situer le contexte seront indiqués en italique.

Elle part du postulat que la sortie de World of Warcraft Classique en 2005 situait l'action en l'An 25, avec un An 0 à l'Ouverture de la Porte des Ténèbres, hypothèse commune dans les communautés de fans.

Le deuxième postulat retenu est qu'une année dans l'univers du jeu en ligne équivaut à une année réelle. Autrement dit l'année réelle 2016 correspond à "l'An 36 du Calendrier séparatiste".

Cette ligne du temps correspond donc in-roleplay au Calendrier séparatiste, propre à la Ligue, qui utilise des années de 10 mois, inspiré de l'ancien calendrier républicain français.

La ligne du temps de Warcraft selon Blizzard est très douteuse et contradictoire. Celle de la Ligue a donc été construite en l'absence de chronologie officielle à la fois définitive et respectueuse du déroulement du jeu en ligne. La Ligue s'accorde néanmoins la possibilité de la retravailler et la réagencer si une chronologie officielle convaincante était publiée.)

Exil d'Argus

-25 000 environ

  • Sur le monde d'Argus, l'ensorceleuse Tahajmul rejoint l'avis de Velen le Voyant, mais exprime toute son inquiétude sur le risque que le peuple érédar ne soient pris dans les feux de la guerre que doivent se livrer Sargeras le Noir et les Naaru lumineux, et que leur peuple finisse transformé quel que soit le choix qu'ils feraient. Elle mène de savants calculs cosmiques, et détermine une prédiction qui restera pour longtemps incomprise : la venue d'un sauveur d'un peuple lointain et brisé par la Légion, du nom d'Alladar ou Illadar. Ainsi naît l'ordre des Alladaraï, principalement formé de quelques mystiques et pacifistes convaincus.

Antiquité kaldorei

-12 000 à -11 000

  • Mention d'une dynastie Givreciel parmi les seigneurs bien-nés, établie dans leur antique domaine de Zin-Falor ("la gloire du froid") dans les montagnes du Berceau-de-l'Hiver, ayant le sapin blanc azuré comme emblème.

Guerre des Anciens

-10 000 environ

  • Suite aux projets d'Azshara et sa cour d'invoquer la Légion Ardente, le prince Azjaxar Givreciel rompt sa vassalité à l'Empire de Zin-Azshari. Il offre l'asile au clergé élunarien et aux druides, et organise son fief comme un des bastions de la résistance au pouvoir central. 
  • Les Vols draconiques Bleu et Vert récompenseront cette prise de position en lui forgeant une épée de runes des glaces et des vents : Quel'Falor, la lame enchantée du haut-froid. 

Création de l'Arbre-monde Nordrassil

-9 000 environ

  • Insatisfaction grandissante d'Azjaxar face aux mesures des druides contre la magie. Scandalisé par la capture et l'enfermement d'Illidan Hurlorage, le scellé du deuxième Puits d'éternité à Hyjal par l'arbre-monde Nordrassil, et la soumission des Elfes aux directives des Vols draconiques, il estime que ceux-ci ne respectent pas leurs engagements malgré la victoire sur Azshara, et se rangera derrière Dath'Remar Haut-soleil dans une nouvelle guerre de résistance

Exil des Hauts-Elfes

-7 300

  • Azjaxar choisit l'exil aux côtés de Dath'Remar, nouveau dirigeant des quel'dorei, plutôt que de se soumettre à Tyrande, Malfurion et leur arbre-monde draineur de mana. Traversée de la Grande Mer et débarquement en Tirisfal (future Lordaeron).

Fondation de Quel'Thalas

-6 800

  • Les Hauts-Elfes migrent tout au nord des Royaumes de l'Est, Azjaxar les y suit avec sa cour et envisage diverses façons de rebâtir son domaine dans les forêts froides de résineux qui lui rappellent Zin-Falor.
  • Les Cimes de Nor'falor, enclavées dans un massif montagneux, deviennent dès lors de siège l'antique Refuge Givreciel.

-6 100 à -2 800

  • Avec le développement de Lune-d'Argent, Azjaxar bâtit sa résidence principale au pied des montagnes de la côte boréale de Quel'Thalas, à proximité de la nouvelle capitale quel'dorei. La villa se trouve toujours dans la partie nord-ouest de la ville en ruines, de nos jours. Son domaine d'étend face à l'île de Quel'Danas, où les Thalassiens ont érigé une réplique du puits d'éternité : le Puits-de-Soleil
  • Le Cygne blanc devient le symbole des membres de la lignée Givreciel.
  • A sa mort, ses descendants maintiennent des traditions mêlées de druidisme antique et de la magie du givre et du vent.  
  • Lune-d'Argent fait entre autres appel à cette Maison pour établir une barrière magique autour du Haut-Royaume censée les tenir cachés de la convoitise des démons : le Ban'dinoriel

Guerres trolles de Lordaeron

-2 800 et les deux millénaires qui suivent

  • Les Givreciel feront des maîtres telluristes et runistes, des magistères, prêtres et autres érudits, tout en gardant des liens étroit avec le milieu des forestiers.  
  • L'aîné Ajaxarelian tient pour longtemps la place de grand paysagiste, botaniste et vigneron des terres de Givreciel. Il est aussi gardien de Thas'alah, l'arbre-mère près de la frontière sud du royaume, qu'on dit garant du climat printanier autour des résidences.  
  • Bien que recluse aux confins de Quel'Thalas, leur enclave de Nor'falor les confronte aux sauvages Amani, contre lesquels ils perfectionnent leur art des boucliers magiques. 
  • Naissance d'Ajaxandraeon, arrière-petit-fils d'Azjaxar. Deviendra Seigneur des Givreciel, poursuivant l'oeuvre de ses aînés. 
  • Les Givreciel, après des siècles dans le confort du cœur du Haut-Royaume, sont réquisitionnés devant l'hécatombe des guerres trolles. Ils devront répondre à contre-cœur aux requêtes de former des humains à la magie et sceller l'alliance avec l'empire d'Arathor

Guerre des Trois Marteaux

-230

  • Le général-sorcier sombrefer Tamkazark, aux ordres de l'impératrice Modgud, pourchasse des escouades Marteau-Hardi au-delà de Northeron. Sa force expéditionnaire finit par s'embourber aux portes des Hinterlands. La défaite de Modgud à Grim Batol parvient à ses oreilles, il décide donc avec ses rescapés de se faire oublier dans les montagnes du nord d'Alterac. 
  • Il y revendique une vallée dont il chasse les gnolls. Tamkazark s'auto-proclame Thane-sorcier de ce nouveau clan qu'il baptise Khaztagnol (Castagnol), faisant savoir sa déclaration d'indépendance à Thaurissan Ier (lequel est sur le point d'invoquer Ragnaros) et négocie une paix séparée avec les Marteau-Hardi qui justement, fondent bientôt Nid-de-l'Aigle dans des montagnes de la région voisine. Des colons Marteau-Hardi s'établiront d'ailleurs parmi ces déserteurs Sombrefer, entraînant un métissage, notamment suite à des enlèvements plus ou moins arrangés de jeunes naines Marteau-hardi.

Azeroth pacifiée

-190

  • Naissance de Macheferrac Piolet-d'Orage. Il est formé sa vie durant pour devenir sorcier du clan de Castagnol qui s'est assimilé aux Marteau-Hardi. Il passera d'ailleurs une part de sa jeunesse au Nid-de-l'Aigle.

-60 environ

  • Macheferrac se fait connaître dans les villes d'Alterac et d'Hautebrande comme "Macheferrac de Castagnol", où il monnaye ses compétences de sourcier, gemmologue, spirite, etc. Il se forme aux méthodes scientifiques auprès des Gnomes et des Hauts-elfes dans l'ancienne Dalaran.

-30 environ

  • Naissance tant attendue du fils héritier d'Ajaxandraeon Givreciel : il est baptisé Ajaxandriel au Puits-de-Soleil.

L'avènement de la Horde

-43 à -1

  • Sur Draenor, le jeune Rok'saur Neige-rouge du Clan Loup-de-givre et Kor'tchak Ombrefoudre du Clan Ombrelune se jettent dans la guerre contre les Draeneï instillée par Ner'zhul. Alors que Rok'saur se voit interdit de consommer le sang de Mannoroth par son chef de clan d'alors, Durotan, Kor'tchak prend part au sombre rituel et intègre le Conseil des Ombres en tant que nécrolyte.

Première Guerre

0

  • Les Loups-de-givre sont bannis par la Horde. Fidèle au chef Durotan, Rok'saur suit Drek'Thar dans les vallées d'Alterac. Une neutralité cordiale se noue avec le clan nain de Castagnol. 
  • Arsenius de Corbeaulieu, baron humain d'un petit domaine altéracois situé non loin de ces terres d'asile Loup-de-givre, fait son possible pour ne pas provoquer ces arrivants pleins de mystère, et tâche de cultiver une cohabitation paisible. 
  • Le chevalier d'Hurlevent Stefanos Castelcendre meurt en défendant Hurlevent contre la Horde de Main-Noire et Gul'dan

Seconde Guerre

6 à 8

  • Le Conseil des Ombres est éliminé par Orgrim Marteau-du-Destin, qui devient le nouveau chef de guerre de la Horde. Gul'dan crée les premiers chevaliers de la Mort pour satisfaire ce dernier. L'âme de Kor'tchak Ombrefoudre est arrachée et insérée dans une gemme de phylactère qui animera le cadavre du chevalier Stefanos Castelcendre. Il disparaîtra mystérieusement après s'être aventuré sur le territoire loup-de-givre.
  • Le roi Pérénolde négocie la paix de son faible royaume d'Alterac avec la Horde de Marteau-du-Destin. Membres éminents d'un ordre altéracois, la Confrérie de l'Aigle, le baron Arsenius de Corbeaulieu et son fils Arthémidore supportent une telle décision. 
  • En pleine ère de collaboration, le jeune Arthémidore s'intéresse aux sombre magies des chamans-démonistes orcs, et observe même l'art des sorciers-docteurs Amani qui leur sont alliés.

9

  • Naissance de Jurakkan, enfant d'émissaires Zandalari, dans l'archipel ancestral des Trolls Sombrelances. Il s'initie aux voies mystiques. Passionné dès son plus jeune âge par les créatures des airs, incompris par les siens, il grandira dans une forme de solitude et de retraite spirituelle, se vouant au loa des tempêtes Shango.

10 à 19

  • Avec l'effondrement de la Horde d'Orgrim Marteau-du-Destin, le roi Perenolde est déposé, et Alterac, envahi par l'Alliance. Le pays ruiné et châtié sombre dans le chaos. Le Syndicat prend forme. Une autre société secrète s'y oppose un temps sous l'impulsion du baron Arsenius de Corbeaulieu et d'hommes de main se distinguant par un masque blanc.  
  • Alors que le Conseil des Ombres, qui a lâché la Horde, appuie le Syndicat, que les Ogres se taillent une part du gâteau pour leur compte, et que le reste du royaume est sous occupation de l'Alliance, cette Confrérie de l'Aigle veut lutter à armes égales en mettant en commun les forces et les spécialités de chacun, perpétuant une forme d'alliance entre des humains d'Alterac et des éléments honorables de la Horde désormais brisée, à commencer par les Loup-de-givre. 
  • Il s'agit des prémices de ce qui deviendrait des années plus tard la Ligue des séparatistes, dont la Ligue de Libération d'Alterac fait toujours partie. 
  • Notamment, des trolls des forêts qui se disent guidés par une étrange prophétie offrent une bénédiction inespérée : un rite scellant une alliance avec les principaux loas Amani. Les champions de la "Confrérie de l'Aigle Blanc" voient ainsi le jour : L'Aigle, Le Lynx, L'Ours, Le Faucon-dragon ; cette tradition sera en partie portée par la génération suivante.
  • La maître-lame Yukinagai, fille d'un clan exterminé élevée comme une Lame-ardente, rejoint cette confrérie en rejetant la voie démoniaque. Elle y transmettra certaines techniques de maîtrise des lames.
  • A Lordaeron, l'évêque Natalie Seline mène des recherches sur la magie de l'Ombre, qui finit censurée par le Kirin Tor. Au grand Monastère de Tirisfal, un moine anonyme suit ses travaux avec intérêt, et sollicite souvent les De Corbeaulieu pour lui procurer des reliques obscures à étudier, sur leur collection personnelle établie lors de la Collaboration. Dans leurs lettres, Arthémidore et le moine en question en viennent à conclure l'existence d'un "Peuple-oiseau" aux rituels complexes vivant dans le monde d'origine des orcs, que le général humain Danath Trollemort découvrait alors sur Draenor sous le nom d'arakkoas.
  • En poussant leurs recherches en occultisme, De Corbeaulieu parvient à entrer en contact avec une "Dame grise" d'un autre monde, qui livre alors des révélations prophétiques. Elle s'avérera être l'ensorceleuse érédar Tahajmul d'Argus. 
  • Le Syndicat devient de plus en plus puissant, le baron Arsenius de Corbeaulieu est assassiné. 
  • Son fils Arthémidore de Corbeaulieu s'enfuit à Gilnéas et s'y fait oublier sous le nom de Artemidorus Ravenshire, alors que les trolls alliés de la Confrérie, dont un certain Zodanga, disparaissent dans le sillage de la Horde noire qui se retranche aux Steppes ardentes, bien au sud.

Troisième Guerre

20 à 21

Période de la libération de Thrall

  • Lors d'un retour de voyage, Macheferrac découvre que le village de Castagnol a été rasé. Les orcs de Rochenoire, le Conseil des Ombres ou le Syndicat semblent en cause. 

Période du Fléau de Lordaeron

  • Le moine anonyme évoqué plus haut voit la naissance de la Croisade écarlate, et combat le Fléau avec zèle en son sein. Néanmoins, ses thèses sur l'usage de la magie noire des orcs contre les morts-vivants ont de plus en plus de mal à être cautionnées par ses supérieurs. Son excommunication est prononcée. Rendu fou par sa déchéance, il s'exile dans un village isolé où il fonde sa propre secte, l'Église de l'Équilibre Universel, retiré du monde, alors que la Peste continue de décimer le reste Lordaeron. Il prend le nom de Frater Maldictus, le moine maudit.

Période de la chute de Quel'Thalas

  • Arthas, prince parricide de Lordaeron, et son armée maudite marchent sur Lune-d'Argent en vue de s'approprier la puissance du Puits-de-Soleil. Ajaxandraeon Givreciel fait son possible pour maintenir les barrières runiques du Haut-Royaume intactes, mais il est trahi par Dar'Khan Drathir qui en livre les clefs au Fléau
  • Comprenant que la guerre va ravager Quel'Thalas, Ajaxandraeon rentre précipitamment à son domaine pour emmener son fils Ajaxandriel au port des Voiles du Soleil et l'éloigner. Son épouse refuse d'abandonner ses gens. C'est donc sa sœur Helionora qui accompagnera le jeune héritier avec le brise-sort Aegyr Givreflux. Sur ces quais, il y monnaye chèrement l'embarquement avec d'autres fuyards, puis retourne défendre la pierre runique dont il avait la charge alors que les incendies et les troupes du Fléau commencent leur ravage des Bois.  
  • Les Cimes de Nor'falor et les quais de Givreflux, très excentrés, sont totalement épargnés par la tragédie mais livrés à eux-mêmes.
  • Les Givreciel restant n'ont d'autre choix que de se battre pour la survie de leur pays. Ajaxandraeon confie alors Quel'Falor, l'épée magique, à son champion avec pour ordre de tenir coûte-que-coûte. L'épée est brisée au pieds des murs abattus de Lune-d'Argent où l'armée morte-vivante s'engouffre. Le massacre est effroyable. Le roi Anastérian est tué par Arthas qui atteint Quel'Danas et relève Kel'Thuzad en liche dans le puits sacré thalassien.  

Période de l'invasion de Kalimdor

  • Le Troll Jurakkan embarque avec le reste des Sombrelance pour Kalimdor, aux côtés de la nouvelle Horde. Il suivra le nouveau chef tribal Vol'jin dans toutes ses décisions.

Période de la fin de l'Eternité

  • Le kaldorei Vendebrume, vivant depuis des siècles en ermite sur les pentes du Mont Hyjal, reçoit la visite de l'esprit de son oncle, ancien druide de la serre, sous la forme d'une chouette éthérée. L'esprit l'enjoint à aller combattre aux côtés de Malfurion Hurlorage pour défendre l'arbre-monde de la Légion ardente et du Fléau. Au cours de la bataille pour le Mont Hyjal, il est aidé par un Troll Sombre mercenaire nommé Ganga'bwa. Il perd sa trace alors que le Fléau déferle sur les campements de Théramore et Durotar fédérés.

La malédiction des Elfes de sang

21

  • Le Prince Kael'thas Haut-Soleil rentre de Dalaran et prend la succession d'Anastérian. Il ordonne la destruction du Puits-de-Soleil profané par Arthas et Kel'Thuzad. Ajaxandraeon Givreciel s'y oppose fermement mais en vain, conscient de l'importance de la source d'énergie pour le royaume. Il est affecté avec d'autres magistères à la reprise et la reconstruction de Lune-d'Argent. La Maison Givreciel est en deuil, décimée par la guerre. L'épouse d'Ajaxandraeon morte, sa dépouille est conservée précieusement à l'aide d'enchantements de glace.
  • Les pérégrins et les mages de sang de Kael'thas continuent de s'impliquer dans l'effort de guerre de l'Alliance, sous Garithos, mais celle-ci finit par se retourner contre eux suite à leur collaboration avec les Nagas. Ils sont condamnés et emprisonnés à Dalaran. Libérés par un assaut naga, ils peuvent s'enfuir aux côtés de leurs nouveaux alliés en Outreterre. Parmi eux, Ajaxarelian dit "Givresoleil" et le pérégrin Dar'Thanian, entrent au service d'Illidan Hurlorage.
  • En Outreterre, les Alladaraï reconnaissent en ce dernier l'Alladar de la prophétie secrète. Leur foi gagne en popularité parmi les Roués. Alladaraï devient un synonyme de "renégats". Akama et ses draeneï défigurés se rallient aux illidari.

L'Après-guerre

22 à 24

Hurlevent

  • Ajaxandriel mène une vie à l'abri du besoin, alors qu'il ressent comme sa tante Helionora et ses semblables les effets de la perte du Puits-de-Soleil à des milliers de kilomètres de là.

Gilnéas

  • Arthémidore de Corbeaulieu mène une existence tranquille comme antiquaire et vendeur d'art, loin du chaos qui s'empare du monde. Sa passion pour le mysticisme l'amène à côtoyer des sorciers des moissons.

Teldrassil

  • Vendebrume, qui a été profondément atteint par le sacrifice de l'arbre-monde Nordrassil contre Archimonde, est enthousiasmé par l'idée de Fandral Forte-ramure recréer un autre arbre-monde. Il s'implique pour surveiller le développement de la forêt et de la faune de Teldrassil.

Tarides

  • Jurakkan sympathise avec le peuple nomade des Taurens, intégrés à la nouvelle Horde. A leur contact il découvre un talent pour communier avec les esprits anciens du nouveau continent, qu'il appelle "les loas du Grand Pays". Il rend hommage à leurs coutumes et traduit son nom en "Ouragan-Bleu".

Lordaeron

  • Le frère Maldictus ne peut empêcher la Peste de contaminer sa communauté, mais en limite ses effets grâce à son immense savoir, repoussant les efforts du Culte des Damnés. Les Réprouvés affranchis du Fléau par Sylvanas lui offrent une certaine assistance, en retour il forme certains sombre-clercs du Culte des Ombres Oubliées, auquel son Église de l'Équilibre Universel s'assimile. Ayant pris connaissance de cette hérésie, ses anciens confrères Écarlates lancent une croisade pour exterminer sa communauté. Maldictus est capturé et emmené au Monastère écarlate pour y être jugé, interrogé, exécuté et ressuscité indéfiniment.

Quel'Thalas

  • Le plan de restauration de Lune-d'Argent du Prince Haut-Soleil ne prévoyait pas un centime pour la réhabilitation de la villa des Givreciel endommagée par la guerre et les pillages, pas plus que pour l'ensemble de la partie ouest de la ville, qui finit donc abandonnée aux Déshérités. Ajaxandraeon poursuit ses travaux de telluriste pour tenter de restaurer les défenses détruites de Quel'Thalas et découvrir des sources naturelles d'approvisionnement en magie. 
  • Le Grand Magistère Rommath est de retour à Lune-d'Argent, avec pour mission de délivrer à l'ensemble de la population les enseignements d'Illidan visant à combler le manque magique provoqué par la fin du Puits-de-Soleil. Ajaxandraeon reçoit au même moment les avertissements de son garderune et paysagiste, Ajaxarelian Givresoleil, qui donne le récit d'Outreterre de son point de vue. La défiance d'Ajaxandraeon envers le Grand Magistère Rommath et l'orientation qu'impose à travers lui le Prince Haut-Soleil (usage de la ponction de mana, drainage et pollution par la gangremagie) à son peuple est renforcée par les inquiétantes mises en garde d'Ajaxarelian. 
  • Une rapide étude le convainc que ces pratiques ont des effets désastreux et présentent des risques de mutation pour la pureté de la race elfique. La position d'Ajaxandraeon contre l'usage des gangrecristaux et de la ponction fait de lui un gêneur dans la politique d'unité nationale dictée par Kael'thas et appliquée par le Régent Lor'Themar Theron. 
  • Lentement poussé vers la sortie, il finit accusé de nécromancie et de haute trahison pour ses recherches sur les runes du Fléau, dont il espérait qu'elles puissent préserver sa défunte épouse de la mort. Des liens avec le traître à la nation Dar'Khan Drathir sont mêmes portées à son dossier. 
  • Voyant la tournure totalitaire du nouveau régime, il organise la fuite des survivants de sa famille. Son neveu Ajaxel'Ariel est chargé de veiller sur les enclaves de Nor'falor. Ajaxandraeon scelle magiquement sa demeure, y place un proche, le magistère Dar'Salan, et met enfin en garde son fils héritier Ajaxandriel dans une lettre adressée à Hurlevent.
  • La villa prend dès lors le nom de Demeure Givresoleil. Le nom de Givresoleil sera alors accordé à ceux parmi les Givreciel et leurs proches, servants, hôtes ou réfugiés, qui auront sacrifié leur pureté en devenant des Sin'dorei, "elfes de sang".
  • Enfin, Ajaxandraeon organise, comme un ultime pied-de-nez, son propre exil à Lordaeron, afin d'offrir son aide à la jeune faction des Réprouvés, menés par Sylvanas Coursevent. Là-bas, Ajaxandraeon pense convaincre la Dame Noire en personne de marcher sur Lune-d'Argent pour y établir un protectorat, et chasser ceux qu'il voit désormais comme des usurpateurs... Mais en voyant rien de moins qu'un Seigneur de l'effroi (Varimathras) aux côté de Sylvanas, le seigneur haut-elfe remise bien vite son plan aux oubliettes, tel un coup de folie.
  • Il se propose néanmoins comme ambassadeur à la jeune nation réprouvée, afin de lui trouver des alliés, en échange de quoi la Reine Banshee s'engage à ranimer sa défunte épouse.
  • Ajaxandraeon s'embarque pour Durotar où il plaide la cause des "morts-vivants repentis" auprès des sages tribaux du Cercle Terrestre. A son retour, il retrouve son épouse relevée en banshee, mais elle paraît dénuée de toute émotion, n'exprimant aucune gratitude ni attention pour son mari.
  • Emporté par la douleur une fois de trop, il monte une expédition-suicide au Norfendre avec des Réprouvés impatients d'en découdre. Il pense en fait infiltrer le Fléau à sa source, s'en approprier les pouvoirs, dont l'immortalité, afin de le détruire de l'intérieur. Mais une fois vaincu, son esprit brisé par le Roi-liche, il devient un chevalier de la mort sans volonté. Intégré au Fléau, les nérubiens morts-vivants lui confient une nécropole rebaptisée en son honneur : "Azjaxramas".

Époque contemporaine

25

  • Le pérégrin Dar'Thanian Givresoleil est formé par les chasseurs de démons d'Illidan. Le paysagiste Ajaxarelian se trouve parmi les troupes de Kael'thas qui s'emparent du Donjon de la Tempête au Raz-de-Néant, où il mettra ses compétences à profit en étudiant la Botanica, tout en réprouvant les méthodes déployées par les Solfuries et les Cherche-soleil. 

La Croisade Ardente

26 à 27

  • Kael'thas, voyant Illidan en mauvaise posture au Temple Noir, s'allie à Kil'Jaeden et fait de ses Solfuries une composante de la Légion ardente. Dar'Thanian Givresoleil reste un Eclipsion fidèle à Illidan Hurlorage jusqu'au bout. L'ancien Ajaxarelian quant à lui, inquiet d'avoir perdu tout contact avec sa maison-mère, s'en remet à la sagesse de son confrère Voren'thal le Voyant en devenant un des Clairvoyants, et se fait oublier en œuvrant aux côtés de l'Expédition cénarienne.
  • Vaincu au Donjon de la Tempête mais relevé pour servir la Légion ardente, le prince Kael'thas Haut-Soleil revient en Quel'Thalas pour dérober M'uru, le Naaru captif, des mains des magistères et des chevaliers de sang à qui il l'avait confié. Kael'Thas s'empare de l'Île de Quel'Danas en vue d'invoquer son maître démoniaque Kil'Jaeden. L'Opération Soleil-Brisé voit le jour en réaction. Un spécimen de dragonnet du Néant éclos d'un oeuf ramené d'Outreterre est scellé en forme d'elfe et son esprit est nettoyé, mais les chercheurs qui le manipulaient sont tués dans le chaos des raids.
  • Les Elfes de sang se sont alliés aux Réprouvés et intègrent la Horde. Les charges qui pesaient sur Ajaxandraeon Givreciel sont donc de facto levées à titre posthume. Grâce à cette amnistie et devant l'ampleur des évènements, son héritier Ajaxandriel est invité à rentrer instamment en Quel'Thalas, avec la garantie de pouvoir y poursuivre ses études de magie en sûreté. Le magistère Dar'Salan Givresoleil est appelé à Dalaran par l'archimage Aethas Saccage-soleil, laissant dangereusement vacante la gestion de la Demeure. Tae'Thelan Guette-le-Sang, puissant mage et antiquaire, ancien confrère d'Ajaxandraeon, accueille Ajaxandriel comme étudiant.
  • Ajaxandriel tâche de passer inaperçu alors qu'il reprend sa vie dans une Lune-d'Argent reconstruite et transformée. La censure politique qui y sévit encore lui laissent un goût amer. Il reprend sans faire de vagues les rênes des maisons Givreciel et Givresoleil, qui ne comptent plus que quelques servants désœuvrés qu'il tâche tant bien que mal de protéger de la déchéance des Déshérités. Il reste convaincu que les accusations contre son père étaient un coup monté, et que ses parents ont en fait pu fuir en Outreterre auprès d'Ajaxarelian. 

La Colère du Roi Liche

28 à 29

  • Dalaran déplacée au Norfendre. Ajaxel'Ariel Givreciel y rejoint brièvement le Concordat argenté, de Vereesa Coursevent. Le régisseur Dar'Salan Givresoleil s'y rendait justement pour appuyer les Saccage-soleil et tenter de reprendre contact avec Ajaxel'Ariel.
  • La victoire de la coalition de la Croisade d'Argent, de la lame d'Ebène, de l'Alliance et de la Horde sur le Fléau, se soldant par la mort d'Arthas à la Citadelle de la Couronne de Glace, implique pour la stabilité du monde la désignation d'un nouveau Roi-liche. C'est Bolvar Fordragon, carbonisé et mutilé, qui assume ce rôle de son propre chef. Le Fléau connaît son plus grand bouleversement depuis la sécession de l'Achérus, peut-être même depuis sa création. De nombreux chevaliers de la mort et autres éléments du Fléau, dont les Val'kyr, retrouvent leur libre-arbitre. Certains décident de se joindre aux Réprouvés, voyant en Sylvanas une héritière crédible du Roi-liche. D'autres resteront dans le Fléau, rejoindront la Lame d'ébène, prendront part aux guerres pour le compte de l'Alliance, ou mèneront leur propre entreprise de répandre la mort.
  • Ajaxandraeon Givreciel, désormais mort-vivant mais libre de ses mouvements, erre sans but dans les steppes du grand nord, rassemblant quelques compagnons d'armes tout aussi désœuvrés et désemparés, qui se baptisent les Cavaliers des Terres de l'Ombre.

Le Cataclysme

30

Kezan, le Maestrom

  • Le "spécialiste" Arbrakham reçoit à Gadgetzan la bénédiction du Cartel Gentepression pour monter sur Kezan son projet d'agitation politique, sous couvert d'expédition scientifique d'expertise, avec des fonds du cartel. Il est en fait secrètement mandaté pour torpiller les activités du Cartel Baille-fonds et de son prince-marchand Gallywix.
  • Suite au cataclysme sur Kezan, lui et ses nouveaux associés se retrouvent naufragés parmi les fuyards survivants. Les contacts radio avec le continent deviennent de plus en plus difficiles, alors qu'il reconvertit son corps expéditionnaire en "expédition touristique" de l'extrême.
  • Seuls quelques gobelins garderont trace de ce projet disparu, dont le légiste Altocumulus Goldmane, reconverti en prêtre volant puis en capitaine des cieux.

Gilnéas

  • Aggravation de la contamination worgen. Chute du Mur de Grisetête et assauts réprouvés. Exode massif. Arthémidore de Corbeaulieu empaquette ses précieuses collections et use de ses talents de manipulation pour échapper à ce royaume en plein effondrement. Ayant découvert la résistance naturelle qu'offre la malédiction worgen, il adopte volontairement cette mutation. Lors d'obscures tractations avec les Réprouvés impliquant plusieurs nobles de Gilnéas, il impressionne les sombres-clercs par ses connaissance du Culte des Ombre Oubliées. Il aurait poussé le seigneur Godfrey au suicide. Il parvient enfin à s'embarquer pour Teldrassil, en vue de s'installer à Hurlevent dans le plus parfait anonymat.

Hurlevent

  • Un adolescent vagabond et orphelin, étrangement initié aux arcanes, est approché par Arthémidore de Corbeaulieu, qui lui propose de parfaire ses arts occultes. Cherchant toujours plus de maîtrise et de connaissance du Vide, il se portera en volontaire pour "héberger" une essence de vide et ainsi la sceller en lui. Le démon de la Paresse "Acedia" prend corps, et c'est ainsi qu'il se rebaptise. 

Khaz Modan

  • Macheferrac est informé de la malédiction qui a figé dans le cristal le roi Magni des Barbe-de-Bronze, et de la tenue d'une instance inter-clanique visant à unifier l'ensemble des Nains : les Conseil des Trois Marteaux. Peu enthousiaste à l'idée de voir les Marteau-Hardi s'engager formellement auprès des Barbe-de-Bronze dans l'Alliance, il est tout-de-même invité par le Thane Kurdran à aider leurs cousins et nouveaux alliés à Dun Morogh, qui font face à un regain d'activité des envahisseurs Troggs.
  • Profitant de cet engagement pour découvrir le pays barbe-de-bronze, il rencontre les farouches trolls Crins-de-givre, auprès desquels il cherche à comprendre leurs rites chamaniques. 
  • Il sympathise avec une jeune devineresse, Lazzula, mais les combats contre les Troggs, les Nains, et les sacrifices menés par ses semblables aux Éléments la poussent à chercher à fuir son pays. Macheferrac réussira à la faire sortir de Dun Morogh afin de trouver refuge auprès des Sombrelances, sur l'autre continent, ou elle rencontrera Ouragan-bleu, son futur compagnon.

Kalimdor

  • Garrosh Hurlenfer a été nommé par Thrall nouveau Chef de guerre de la Horde. Sa prise de pouvoir et son autoritarisme exaspèrent d'autres chefs tribaux, dont Cairne Sabot-de-Sang, grand-chef des Taurens. Celui-ci meurt en combat singulier face à Garrosh, la lame de ce dernier ayant été empoisonnée par des conjurés Totem-sinistre à l'insu de tout le monde. Ces derniers profitent du décès du grand-chef pour s'emparer du pouvoir aux Pitons-du-Tonnerre. Ils seront combattus et repoussés par Baine, fils de Cairne. Les membres du Clan Nuage-de-Cendres, de la tribu du Totem-sinistre, ne comprennent pas que les leurs - dirigés par la doyenne et conspiratrice Magatha - ont pu favoriser la prise de pouvoir d'un suprématiste orc sur la Horde. Ils se rangent derrière Baine mais refusent de servir la Horde de Garrosh, tout en cherchant à laver leur honneur en combattant les autres Totem-sinistres pour leurs crimes.
  • Vol'jin, le chef des Sombrelance, semble près à rompre avec la Horde de Garrosh, et emmène ses Trolls s'installer hors d'Orgrimmar, aux îles de l'Echo reprises au vil féticheur Zalazane. Ouragan-bleu partage les vues de son chef, et, ayant rencontré une prêcheuse du druidisme version trolle, il décide d'entamer un voyage initiatique aux Pitons-du-Tonnerre pour approfondir son lien avec les esprits du "grand pays".
  • Ignorant la mise en place des lignes de zeppelins entre Orgrimmar et les Pitons, Ouragan-bleu doit affronter à pied l'immensité de la savane des Tarides ainsi que la barrière que représente l'apparition cataclysmique du rift volcanique dans cette région. Il parvient non sans mal à atteindre Mulgore et ainsi poursuivre sa formation auprès des druides taurens.
  • Ouragan-bleu est enjoint d'aller aider la Horde dans l'antique forêt d'Orneval, où les orcs Chanteguerre mèrent la guerre aux Elfes de la nuit et les Protecteurs des forêts. Devant les atrocités commises au nom de la Horde, il préfère lui tourner le dos et chercher un moyen de ramener ses frères à la raison, sans succès. Alors qu'il erre dans la forêt, il est attaqué par l'elfe Vendebrume. Cependant, ce dernier reconnaît rapidement en lui un défenseur de la nature, qui lui rappelle l'engagement du barbare troll crocs-d'ombre, Ganga'bwa, à Hyjal.
  • De cette rencontre naît la volonté de sceller un pacte par-delà les origines de chacun pour une même cause. Alors qu'ils se retrouvent dans le port neutre de Cabestan, Alto Goldmane surprend leur conversation dans un bas-commun peu intelligible. Ayant compris qu'ils pourraient incarner un renouveau pour l'idéal de neutralité du vieux Cartel de Gentepression, il leur fait rencontrer le baron Gazleu en vue de soutenir leur idée de "Ligue naturaliste".

Baie-du-Butin, Les Royaumes de l'Est

  • Ouragan-bleu se rend auprès du baron Revilgaz, qui approuve cette idée de développement d'une Ligue transcendant la Horde et l'Alliance, qui pourrait rapporter aux Gentepression les lettres de noblesses d'une "Ligue des explorateurs" ou d'un "Reliquaire" qu'ils n'ont pas.
  • Ouragan-bleu, et les quelques convaincus qui le suivent dès lors, se mettent en quête d'associés prônant des idéaux convergents.
  • Lazzula recommande son bienfaiteur, le nain marteau-hardi Macheferrac, lequel fera adhérer les survivants de son clan et d'autres nains indépendants. 
  • Vendebrume, parti à la rencontre de ce nain à Hurlevent, fait la connaissance d'Acedia. Ce dernier cite le cas du Thalassien exilé qui lui était venu en aide : Ajaxandriel Givreciel. Une rapide enquête est diligentée par le Cartel : le capitaine Thalo'thas Brillesoleil mentionne la maison Givreciel comme une famille restée neutre aux affaires de la Horde et de l'Alliance. Ouragan-bleu voyage au pays des Elfes de sang afin de fédérer cette Maison elfe à la ligue naissante.

Début de l'histoire courante (fondation officielle de la Ligue)

31

Ouragan-bleu poursuit son voyage à travers tout Azeroth pour s'adresser aux tribus trolles et les convaincre de se rallier à la Ligue, tandis que les prétendus envoyés de l'Empire zandalari, les suivants de Zul, prônent au contraire la guerre contre tous les non-trolls.

Macheferrac part à la rencontre des orcs Loups-de-givre d'Alterac ayant fait sécession de la Horde de Garrosh et ayant condamné les exactions des Réprouvés en Hautebrande. Ces derniers acceptent son offre avec l'espoir de former une horde fidèle aux traditions et menée avec sagesse : la Horde blanche.

Acedia, "le Seigneur de la Paresse", déclare la fondation de la Contre-légion. Il est en fait conseillé (voire manipulé) par Arthémidore de Corbeaulieu et Tahajmul d'Argus. La grande maga des Alladaraï a pratiquement perdu foi dans sa propre prophétie en apprenant qu'Illidan est tombé avec le Temple Noir des années plus tôt, et la plupart des illidari avec lui. Elle s'emploie donc à précipiter l'émergence d'une armée dimensionnelle de son propre chef.

Ajaxandraeon Givreciel revoit son fils Ajaxandriel et lui apporte le soutien de ses Cavaliers morts-vivants, mais ce dernier manœuvre pour éviter leur présence et se consacre au projet de domaine thalassien séparatiste.

L'ancien seigneur damné se reporte sur la libération de Maldictus, qu'il arrache des mains des Écarlates, et son allégeance à l'Église de l'Équilibre Universel : ensemble, les Cavaliers des Terres de l'Ombre et les non-morts cultistes de l'équilibre formeront l'ordre des Pénitents.

Les Brumes de Pandarie et la Révolution sombrelance

32 à 34

La Ligue naturaliste se renforce et se structure alors que se succèdent les aventuriers qui acceptent d'agir sous ses couleurs quelque temps. Des explorateurs suivent le sillage de l'Alliance et de la Horde jusqu'en Pandarie et ne peuvent que rendre compte des malheurs que les deux armées apportent sur ces terres inconnues. Ils parviennent à lier de bonnes relations avec quelques membres des Pandashan et les idées séparatistes sont semées dans le peuple pandaren, qui écloront bientôt sous la forme du Ying Minh Tang ("parti de l'équilibre radieux dans l'ombre").

Les actions de Garrosh Hurlenfer, déjà largement criminelles pour l'Alliance, apparaissent de plus en plus contraires à l'intérêt-même des peuples de la Horde.

Les appels à la sédition d'Ouragan-bleu et des promoteurs de la Ligue trouvent enfin écho dans les oreilles des dirigeants secondaires de la Horde.

Le Seigneur-régent des sin'dorei, Theron, envisage des pourparlers de paix séparée avec les humains et l'Alliance. C'est dans ce contexte que les Givreciel envoient une prêtresse-servante Givresoleil comme ambassadrice à Hurlevent. Ces négociations sont avortées par les machinations des agents de Garrosh à Dalaran, qui font voler en éclats la neutralité du Kirin Tor, lequel s'en prend aux Saccage-soleil. Une guerre civile éclate et les ressortissants de la Horde de Dalaran subissent une évacuation forcée, un emprisonnement, voire une exécution. Le régisseur Dar'Salan Givresoleil y est enfermé.

Vol'jin, devenu trop gênant pour Garrosh, subit une tentative d'assassinat. De retour parmi les siens, il fomente une rébellion dans laquelle il entraîne Baine et ses taurens. Lor'Themar Theron et Sylvanas Coursevent semblent aussi prêts à en découdre.

Garrosh peut compter quant à lui sur le soutien d'innombrables orcs, au premier rang desquels ses Kor'krons mag'hars, et sur des mercenaires gobelins achetés grâce aux trésors de guerre.

La Révolution des Sombrelance et leurs alliés reçoivent un soutien militaire de circonstance des troupes de l'Alliance, jusque dans le Siège d'Orgrimmar, capitale tenue par les loyalistes du Chef de guerre.

Les forces de la Ligue, rebaptisée "séparatiste" vu les circonstances et son historique, ne sont pas en mesure de rivaliser avec celles de l'Alliance et des chefs de la Horde, mais contribuent à tenir loin de leurs territoires propres, les armées garroshistes.

Lors de la campagne des Tarides du nord, les séparatistes concluent aux Collines arides un pacte avec les Harpies locales qui leur permet de combattre les Chanteguerres avides de bois de charpente pour leur effort de guerre.

En Alterac la Horde blanche prend part à la Guerre des Cinq armées pour défendre son indépendance, tandis que les cieux au large des Tarides sont le théâtre de la Bataille de Cabestan.

La défaite finale de Garrosh et l'avènement de Vol'jin en chef de guerre place paradoxalement la Ligue dans le camp des vainqueurs.

Des débats internes aux factions séparatistes, et au sein-même du Conseil suprême, portent sur le rôle à jouer dans cette nouvelle Horde : s'y impliquer comme police politique et la refonder sur le modèle de la Ligue, ou bien se contenter d'un pacte et en rester prudemment indépendants. C'est cette dernière option qui l'emportera.

La Campagne de Draenor

34 à 36

Les différentes factions séparatistes liguées se renforcent dans le contexte favorable des traités de paix avec l'Alliance et de l'entente amicale avec la Horde de Vol'jin.

Des contingents voyagent dans la "nouvelle Draenor" perdue dans le temps, où sévissent la Horde de Fer de Garrosh évadé et de Grommash, puis la Légion ardente avec Gul'dan et Kilrogg. La Horde blanche s'établit en grande partie dans leurs terres ancestrales de Givrefeu, fondant le Fort Neige-rouge, tandis que le vieux Drek'thar préfère rester en Azeroth. Les thalassiens de la Ligue Givreciel et les archontes des Pénitents étudient les différentes facettes de la magie des Arakkoas, alors que les gobelins du C.E.G. s'empressent autour des trésors ogres.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard