FANDOM


Ancienne et prestigieuse lignée de la noblesse magique thalassienne, quoique d'envergure modeste, ses origines se perdent dans la nuit des temps, dans la région aujourd'hui connue comme le Berceau-de-l'Hiver.

Il s'agit d'une maison noble attachée à la tradition haute-elfe, s'opposant résolument à la conversion en Elfes de sang, à la soumission aux autorités de Lune-d'Argent, de la Horde, de l'Alliance, ainsi qu'à la politique pro-humaine du Concordat argenté.

Son seigneur actuel, Ajaxandriel Givreciel, a connu une contamination gangrenée résiduelle lors de son retour à Quel'Thalas, et peut être perçu par les sin'dorei comme un des leurs tout en conservant une certaine légitimité sur sa maison.

Histoire

Antiquité

C'est au Berceau-de-l'Hiver, dans sa Principauté de Zin-Falor, que la figure ancestrale Azjaxar Givreciel, le "prince des glaces", mena sa rébellion contre le pouvoir central de Zin-Azshari et l'invasion du monde par la Légion ardente, offrant asile au clergé d'Elune et autres résistants. La légende veut qu'il en fut récompensé par la suite par des dragons du Vol Vert et du Vol Bleu, sous la forme de l'épée Quel'falor.

Lorsque les Elfes de la nuit décidèrent d'exiler les Bien-nés par-delà les mers, Azjaxar fut lui aussi chassé de Kalimdor malgré sa contribution dans le tourment de la Grande Fracture, et cela, à cause de son soutien politique à Dath'Remar Haut-Soleil. 

Selon la légende, il débarqua avec ses semblables dans ce qui deviendrait la région des Pins-Argentés. Les Hauts-elfes migrèrent finalement vers le nord pour des raisons encore mal comprises, et y fondèrent Quel'Thalas.

Le Givre-Ciel installa un temps son siège dans des montagnes qu'il baptisa, aujourd'hui appelé les Vestiges de Nor'falor. De là il participa à la mise en place du Ban'dinoriel, la barrière magique du Haut-royaume et ses pierres levées runiques. Cela lui valut l'honneur de bâtir une villa à proximité de Lune-d'Argent, la Demeure Givreciel, qui devînt vite la résidence principale de la famille.

Troisième Guerre et conséquences

Des millénaires plus tard, au cours de la Troisième Guerre, son arrière-petit-fils Ajaxandraeon Givreciel fut trahi, comme tous ses pairs, par son collègue Dar'Khan Drathir : ce dernier rompit le Ban'dinoriel. Il vit ainsi l'arrivée du Fléau mort-vivant, commandé par Arthas Menethil, dans le royaume thalassien. Dans l'urgence, le seigneur Ajaxandraeon paya une forte somme pour qu'une navigatrice et ses marins lèvent l'ancre au plus vite des Voiles du Soleil et emmènent des membres de sa famille le plus loin possible, dans le royaume humain du sud : Hurlevent. Notamment son jeune fils unique, Ajaxandriel, et sa propre sœur Helionora. Son épouse décida de rester dans leur demeure pour veiller sur ses gens et soutenir la défense du royaume, ce qui causa sa perte.

Alors qu'Ajaxandraeon parvînt à défendre héroïquement sa position à l'aide de la puissance d'une pierre frontalière, le Fléau déferla sur Lune-d'Argent et dévasta ses terres, poursuivant sa percée jusqu'à Quel'Danas, puis corrompit le Puits-de-Soleil en vue de ressusciter le nécromancien Kel'Thuzad.

Découvrant l'horreur du massacre, la ruine de ses biens et la mort de son épouse, il sombra dans une détresse infinie. C'est alors que le Prince Kael'thas rentra précipitamment de Dalaran, prit la succession du Roi Anastérian sans pour autant se revendiquer roi, et entreprit d'abattre peu à peu ce qui faisait la culture haut-elfique telle que la concevaient les Givreciel et bien d'autres bien-nés. Il commença par détruire le Puits-de-Soleil désormais corrompu, ce qui révolta Ajaxandraeon qui soutenait qu'il devait être purifié.

Cette destruction eut pour conséquence de provoquer le dysfonctionnement de toute la maintenance magique du Haut-Royaume et notamment de Lune-d'Argent. La perte de la puissance des arcanes du Puits plongea les Hauts-elfes dans le désarroi, et le Prince Kael'thas entraîna les siens dans les vaines guerres de reconquête de Lordaeron, qui de trahisons en trahisons finirent par les mener en Outreterre.

En tant que maître d'une famille de garderunes, Ajaxandraeon fut affecté aux tentatives de soin des affres qu'avait laissés le Fléau, notamment par la remise en fonction des pierres runiques. Son action était vouée à l'échec sans la source du Puits-de-Soleil, malgré des tentatives prometteuses pour la remplacer par des énergies élémentaires ancestrales et oubliées.

Ajaxandraeon n'eût alors de cesse de ruminer face à la faiblesse de la vie, en proie au manque de mana comme ses compatriotes, contemplant la dépouille de son épouse - préservée de la décomposition par moult enchantements fort coûteux en énergie. 

Ses travaux lui firent réaliser les dangers que représentaient l'emploi des arcanes sur la santé des Elfes. Des nouvelles parvenaient d'Outreterre, où Kael'thas et ses troupes avaient suivi le chasseur de démons Illidan Hurlorage. Elles laissaient entrevoir des sources d'énergie considérables pouvant satisfaire le manque. Devenu suspicieux, il étudia longuement des échantillons de cristaux ardents et en perçut très vite les effets corrupteurs et addictifs. L'énergie gangrenée, ou "fel" (feu, en thalassien), allait corrompre et brûler de l'intérieur l'âme des Quel'dorei.

Il usa de toute son influence pour organiser la fuite des siens encore en vie vers le mystérieux Refuge Givreciel enchanté, épargné par la guerre, laissant par ailleurs son fils à l'écart de tout ceci en Hurlevent. Ce dernier apprit quant à lui à se rassasier de magie lunaire auprès de quelques Elfes de la nuit de bonne volonté, tout juste venus vivre parmi les humains, ce qui lui inspira un grand intérêt pour la légende de Nordrassil.

L'incessante défiance envers le pouvoir du Régent Lor'Themar Theron et les enseignements "de Sang" du Grand magistère Rommath firent d'Ajaxandraeon une gêne pour les nouvelles aspirations des Elfes de sang. Contredisant la propagande qui encourageait le recours à la ponction magique, il clamait que les runes ancestrales seraient une solution beaucoup plus viable et saine sur le long terme, quitte à y incorporer les sombres savoirs utilisés par le Fléau. De plus en plus mal vu à Lune-d'Argent, inquiété par ses pairs pour "usage de magie noire" et sédition, il choisit en désespoir de cause de s'exiler dans la nouvelle patrie de Sylvanas Coursevent : Lordaeron, future Fossoyeuse. Il eut de la peine à croire que l'ancienne générale des forestier était non seulement une morte-vivante, mais avait pu retrouver son libre-arbitre, reprendre les rênes de son destin et fonder un royaume libre dans les catacombes. Il se décida à aider comme il pouvait ce peuple de damnés, leur cherchant des alliés et usant de ses talents de diplomate pour plaider leur cause, et celle de sa famille, auprès du Cercle terrestre et de la toute-jeune Horde de Thrall.

Pour le remercier de ses efforts, la Reine-banshee releva son épouse, mais celle-ci avait désormais perdu tout sentiment et devînt une ombre de plus au service de la Dame Noire.

Désemparé, de plus en plus obsédé par l'immortalité perdue des ancêtres, il poursuivit ses travaux jusqu'à se convaincre de la nécessité de découvrir les pouvoirs des runes du Fléau de l'intérieur. Il monta une expédition en Norfendre à l'aide de quelques Réprouvés impatients d'en découdre, malgré les échos de la défaite d'Illidan et Khael'thas en personne sur le continent gelé.

Son assaut fut écrasé mais son sens tactique fut remarqué. Sa propre mort était en fait planifiée. Mais après avoir été relevé par le Roi-Liche, les tatouages runiques qui devaient lui permettre de résister à son emprise ne furent pas à la hauteur. Il dut en fait attendre la chute d'Arthas des années plus tard pour retrouver sa conscience, à défaut de tous ses souvenirs. Ainsi finit le seigneur de Givreciel, une ombre errante, parmi les morts-vivants.

Après la restauration du Puits-de-Soleil

La maison de Givreciel avait été officiellement démantelée aux yeux du régime de Lune-d'Argent. Elle perdurait en fait secrètement dans le Refuge Givreciel, en autarcie.

Ses biens avaient été légués à une nouvelle maison créée sur ses cendres : les Elfes de sang de Givresoleil. Mais il restait à régler le cas des quelques Givreciel en exil à Hurlevent, dont bien entendu l'héritier Ajaxandriel. Celui-ci devrait tôt ou tard se résoudre à retourner en Quel'Thalas pour sauver ce qu'il restait à sauver de son héritage, après le discrédit jeté par son père sur sa maison.

Cette situation restait encore tenable tant que la demeure familiale dans le nord-ouest de Lune-d'Argent, rebaptisée "Demeure Givresoleil", était régie par le magistère Dar'Salan Givresoleil. Mais le régisseur fut appelé par Aethas Saccage-soleil en Norfendre pour prêter main-forte face à la menace du Nexus et du Vol draconique bleu.

Ajaxandriel accepta donc de se rapatrier en Quel'Thalas pour régner sur Givresoleil en l'absence du magistère. Bien qu'il soit haut-elfe et ait conservé son nom, le pouvoir accommodant lui garantit de pouvoir poursuivre ses études de magie, et il fut même élève d'un ami de son père, Tae'thelan Guette-le-Sang, l'ambitieux chef antiquaire.

Lorsqu'advint le Cataclysme, alors que le professeur Guette-le-Sang s'engagea à la tête du Reliquaire, Ajaxandriel resta étudier à Lune-d'Argent, à peu près coupé du monde.

Depuis le Cataclysme

Le destin de cette maison est alors lié à celui de la Ligue Givreciel, ligue séparatiste thalassienne, et la confédération plus vaste prônée par le Prophète Ouragan-bleu.

Ajaxandriel s'affirma dans la gestion de son ancienne maison et fut reconnu comme le seigneur des Givresoleil de la Demeure, des Givresoleil d'Outreterre, et des Givreciel retranchés, par l'intersession de son père revenu d'entre les morts aussi bien par ses propres efforts.

Bien que légèrement teinté par la corruption gangrenée de Quel'Thalas, Ajaxandriel est désormais le dirigeant officiel de la maison haute-elfe de Givreciel. L'essentiel de son effectif et de ses activités est cependant concentré dans le périmètre du Refuge Givreciel.

Territoires

Zones d'influence :

  • Quel'Danil (Hinterlands)
  • Mer boréale et Mer interdite
  • Berceau-de-l'Hiver

Composante(s)

Liens et références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard