FANDOM


"Nations taurènes libres" est l'appellation attribuée aux tribus, clans et individus du peuple tauren ayant fini par rejeter l'assujettissement à la Horde, notamment sous le despotisme garroshiste, tout en refusant la guerre fratricide proposée par le Totem-sinistre et l'Alliance, ou encore le Marteau du Crépuscule.

Sous la forme d'une confédération, ces taurens continuent de vivre selon leurs coutumes, dans les régions ancestrales, sous les traités protecteurs des séparatistes. Ils reçoivent le soutien des autres factions liguées, en particulier les orcs de la Horde blanche, dont la sensibilité chamanique en font des alliés de premier plan et une voix portant au sein du Conseil séparatiste.

De plus, ils entretiennent les liens viscéraux avec le reste de leur peuple, même encore dominé par la Horde, et regardent avec bienveillance le grand-chef Baine, lequel est d'ailleurs toujours désigné comme le grand-chef d'honneur des Nations taurènes.

Histoire

Avant le Cataclysme

Globalement paisibles, chamaniques et sensibles à la Nature, les taurens furent englobés dans la Horde de Thrall, sous le grand-chef Cairne Sabot-de-Sang.

Nombreux sont ceux qui gardèrent leur sang-froid face à la menace perçue de l'Alliance, et maintinrent des liens amicaux avec les Elfes de la nuit et autres races, via des organisations comme le Cercle terrestre et le Cercle cénarien.

Durant le Cataclysme

Avec le mak'gora funeste qui vit Cairne Sabot-de-Sang périr sous la hache de Garrosh Hurlenfer, suivi de la tentative de putsch de Magatha Totem-Sinistre aux Pitons-du-Tonnerre, un certain nombre de clans et d'individus parmi les taurens quittèrent la Horde, peu remarqués dans la confusion qui s'en suivait.

La politique agressive de Garrosh semait en effet un lourd trouble et la division dans les tribus. Mais ces rares séparatistes continuèrent malgré tout à se sentir proche de Baine et à le soutenir, ainsi que leurs frères et sœurs loyaux à la Horde. Ce fut en particulier le cas des Nuage-de-Cendres

Cette autonomie les mena progressivement vers la Ligue, où le prophète troll Ouragan-bleu, réputé très proche et solidaire du peuple shu'halo, les accueillit.

Durant la Révolution Sombrelance

La nouvelle faction des Nations taurènes vit le jour pour incarner les revendications de ce peuple de tribus attachées à la Terre.

La Révolution sombrelance et la prise d'Orgrimmar furent l'occasion d'apparaître comme des précurseurs, et la cause séparatiste commença à prendre de l'ampleur y compris aux Pitons, en emportant l'adhésion parmi certains cercles mystiques voués à la Terre-Mère.

Sous Vol'jin, les taurens formèrent l'une des deux principales forces d'Orgrimmar, constituant de ce fait une démonstration de l'influence séparatiste dans les affaires de la Horde issue de la rébellion.

Durant l'Invasion de la Légion

La nomination de Sylvanas comme Chef de guerre de la Horde, à la mort de Vol'jin, ramène les Nations taurènes de la Ligue à un rapport de neutralité vis-à-vis de la Horde.

Territoires

Présence potentielle en Kalimdor dans tous les villages taurens, tipis, caravanes nomades. 

Zones d'influence :

  • Mulgore
  • Féralas
  • Tarides
  • Serres-Rocheuses
  • Mille-Pointes
  • Désolace
  • Orneval, Un’Goro, Uldum (rare)

Composante(s)

Scission au sein de la Tribu Totem-Sinistre refusant de suivre Magatha dans ses aventures fratricides. Il s'agit de facto de la Première Nation taurène libre.

  • Les "taurens libres"

Voir aussi

Liens et références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard